AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Pour repartir au mieux, merci de privilégier les maison Serpentard, Serdaigle ainsi que les Professeurs et Citoyens.

Partagez|

Un secret peut en cacher un autre [Thomas]

 :: "La Mandragore" :: • Extérieur :: • Forêt interdite
Rowena Goldstein
avatar

Ma vie
Important à savoir:
Inventaire:
Point pour Sablier:
19/1000  (19/1000)
Mon Emploi : étudiante
Age : 17
Localisation : ici
Parchemins écrits : 160

06.02.18 0:09

Un secret en cache un autre


Je suis comme la poisse, j’arrive là où on ne m’attend pas.




La forêt interdite était censée être interdite aux étudiants mais j’avais obtenu une autorisation spéciale de la part de mon enseignant de soins au créature magique. Ce professeur était bien trop naïf et gentil. Comme à mon habitude, je lui avais jouer la comédie en lui disant exactement ce qu’il voulait entendre. Enfin du moins ce que ses pensées avaient envie d’entendre. Cette fois-ci, il s’agissait de la pauvre petite fille endeuillée. Les sombrales me rappelaient le lien unique qui m’unissait à ma grand-mère et je ne demandais qu’à passer un petit bout de mes dimanches à leur donner des morceaux de steaks. La mort de ma grand-mère avait passé dans les journées. Il faut dire qu’être de parenté avec le célèbre Norbert Dragonneau avait donné une certaine notoriété au Goldstein. Bien entendu, il me crut mai me fit promettre de ne pas me promener plus loin que la clairière. C’était malheureusement mal me connaître. J’avais toujours eu le don de ne pas obéir et de toujours faire le contraire de ce que l’on me demandait. Cela rendait complétement fou mon père qui adorait les gens qui rentraient dans le moule. Il était assez mal servi avec moi. Mais bon, les gens pensaient souvent qu’il fallait un original ou rebelle par famille. Chez nous, c’était moi. J’aimais les choses et les gens atypiques.

Nous étions dimanche après-midi et comme à mon habitude je m’étais rendu dans la forêt pour nourrir les sombrales. Depuis qu’ils m’étaient devenus visible, je prenais du plaisir à passer du temps avec eux. Malgré leur apparence peut appétissante, ils se montraient être des amis fidèles et de merveilleuse monture. J’étais en train de m’occuper d’un des petits lorsque je le sentie effrayer. Après quelque seconde, j’entendis quelqu’un arrive. Je me retournais et me trouvais nez à nez avec un petit garçon. Je lui souris et d’un ton rassurant lui dit :

-Petit garçon, tu ne devrais pas t’aventurer dans la forêt. Cela peut être un lieu dangereux lorsqu’on ne le connait pas…
Voir le profil de l'utilisateur
Thomas G. Anderson
avatar

Ma vie
Important à savoir:
Inventaire:
Point pour Sablier:
5/1000  (5/1000)
Mon Emploi : Première année
Localisation : Intérieur du Château
Parchemins écrits : 316

14.02.18 17:33
Thomas regardait à l'extérieur et il vit que le soleil n'était pas présent et il se dit qu'il avait faim et qu'il devait assouvir sa soif de sang. Il adorait les fin de semaines à l'école. Cela lui permettait de pouvoir se défouler et de pouvoir rester pour méditer sur lui et sur tout ce qui se passe. Il adore ses moments-là. Thomas décida de se rendre à l'extérieur pour assouvir sa soif. Il se rendit donc à l'extérieur de son dortoir. Il ne vit pas ses deux amis. Il se demandait ce qu'ils pouvaient bien faire tous les deux. Il haussa les épaules et il se dirigea à l'extérieur. Il se mit à marcher en direction de la forêt interdite. Il entra dans la forêt et lorsqu'il fut assez loin, il se mit à courir vite tout en regardant partout autour de lui pour pouvoir trouver un animal pour pouvoir se nourrir. Alors qu'il courrait, il se rendit à une clairière et il se stoppa avant d'arriver pour pouvoir observer pour tenter de trouver un animal et ses sens de vampires lui signalait qu'il y avait de la nourriture proche. Il s'approchait tranquillement jusqu'à ce qu'il s'aperçoit qu'il y avait un jeune sombral proche d'une femme. Il s'approchait tranquillement tout en se léchant les babines et en salivant et il pensait à boire le sang du sombral. Il s'approchait à petit pas lorsque la jeune femme se retourna. Thomas se stoppa à ce moment. C'est alors qu'elle lui dit que la forêt est dangereuse et qu'il ne devrait pas s'aventurer dans la forêt. Thomas la regardait avec des yeux ronds tout en pensant qu'il avait le droit, mais il pensait aussi à la nourriture qui se tenait proche d'elle.

Toi, tu devrais pas être là.

Thomas ne disait plus rien et il essayait de se concentrer sur la conversation, mais son esprit était concentrer à surveiller les faits et gestes du sombral.
Voir le profil de l'utilisateur
Rowena Goldstein
avatar

Ma vie
Important à savoir:
Inventaire:
Point pour Sablier:
19/1000  (19/1000)
Mon Emploi : étudiante
Age : 17
Localisation : ici
Parchemins écrits : 160

14.02.18 20:15

Un secret en cache un autre 


Je suis comme la poisse, j’arrive là où on ne m’attend pas.



 
Je n’avais encore jamais ressenti cette émotion. Pour la deuxième fois de ma vie, je me retrouvai face à un esprit complexe. La plupart des personnes aurait présenté des émotions de crainte ou d’interrogations. Pourquoi ? Car très peu de personne sont aptes à voir les sombrales et voir une rouquine parler toute seule peut s’avérer être une drôle d’expérience… Pourtant, le petit garçon face à moi ne présentait ni crainte ni interrogation mais autre chose qui me glaçait le sang. D’ailleurs, il semblait, lui aussi, voir les sombrales car seul mon ami Sombry remplissait son esprit. Je me mis à me questionner sur le jeune homme. Il semblait si jeune. Comment un garçon de onze ans pouvait voir les sombrales. C’était si triste d’avoir déjà vu la mort aussi jeune. À cette pensée, mon cœur s’adoucie à son égard et je parvins presque à m’ôter de l’esprit ce qui se tramait dans le sien. Je souris.
 
Maintenant, je me sentais tirailler. Quelque chose dans son esprit provoquait une petite désapprobation en moi mais d’une autre part le blondinet était fort attachant. Mais voilà, il me fallait crever l’abcès. Le petit Poufsouffle semblait rêver de manger mon ami de compagnie… Ne sachant pas comment aborder ce sujet, je me décidai de me montrer honnête. Je lui souris et lui dit :
 
-Navré de gâcher ton casse-croûte mais interdiction de toucher à Sombry. J’entends la présence de lapin un peu plus loin dans le bois… Pour ma présence, le professeur de soin au créature magique m’a autorisé à venir prendre soin des sombrales. Personne ne s’occupe d’eux car les gens ont en peur. Pourtant, malgré les apparences, ils sont très attachants.
 

Je me mis à caresser mon sombrale.
Voir le profil de l'utilisateur
Thomas G. Anderson
avatar

Ma vie
Important à savoir:
Inventaire:
Point pour Sablier:
5/1000  (5/1000)
Mon Emploi : Première année
Localisation : Intérieur du Château
Parchemins écrits : 316

15.02.18 16:38
Thomas avait de la difficulté à se concentrer sur la conversation entre les deux, car la faim lui tiraillait le cerveau et tout ce qu'il voyait, c'était de la nourriture devant lui. Il voulait goûter au sombral. Il ne savait pas pourquoi, mais le sombral l'intéressait plus. Il ne savait pas pour quel raison, mais son instinct de vampire lui demandait de goûter au sombral. Thomas sait très bien que s'il ne fait pas ce que son instinct lui dicte de faire, il le regrette par après, car cela devient pire. Il ne se contrôle plus. Il fixe donc la fille devant lui et il l'écoute attentivement tout en fixant le sombral par moment tout en se léchant les lèvres et en se mordillant un peu. Il commence à sentir ses crocs sortir. Il se dit que ses sens allaient finir par le pousser à attaquer. Elle lui dit alors qu'elle était navré de lui gâcher son casse-croûte et qu'il ne pouvait pas toucher au sombral. Thomas la regardait d'un air surpris. Il ne comprenait pas comment elle avait pu découvrir que le sombral était son casse-croûte. Il la regardait d'un air étonner et il avait maintenant de la surprise dans les yeux. Il était amusé et il ne pensait tout à coup plus au sombral, mais il se demandait comment elle avait découvert cela. Il était perdu. Elle lui dit alors qu'il y avait des lapins plus loin. Thomas sentait effectivement la présence des lapins, mais son esprit de chasseur ne voulait pas le lapin, mais le sombral. Thomas regarda finalement à l'endroit des lapins et haussa les épaules avant de la regarder à nouveau et d'écouter ce qu'elle lui dit. Elle lui dévoile alors qu'elle avait la permission du professeur de soin au créatures magiques pour s'occuper des sombrals. Thomas la regardait perplexe. Il était d'accord qu'ils étaient attachant, mais là, la faim était plus imposante que jamais. Thomas commençait à avancer avec le regard absent et la gourmandise dans les yeux tout en fixant le sombral. Il ne pensait plus qu'à lui. Il s'arrêta à mis chemin et brassa sa tête tout en regarda la fille devant lui.

Comment tu as pu deviner que je veux manger le sombral? Je sais très bien qu'il y a des lapins, mais là, le sombral me fascine. Je crois que tu devrais partir et de ne pas regarder ce qu'il se passera.

Thomas regardait le sombral avec envie et il le regardait obnubilé. I voulait goûter à son sang. Il voulait savoir le goût des sombrals et si c'était meilleurs. Thomas fit un autre pas. Il s'avançait tranquillement face au sombral tout en se léchant les babines.
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Une lettre peut en cacher une autre... [Vik]
» Une bonne nouvelle peut en cacher une autre ►Alex & Flo◄
» Un train peut en cacher un autre
» Une menace peut en cacher une autre
» Une voiture peut en cacher une autre (rp privé Ayou)[Avorté]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: "La Mandragore" :: • Extérieur :: • Forêt interdite-
Sauter vers: